Editorial

 Le temps de la révélation des talents…

Chacun connaît « La parabole des talents » ;

evechet01« Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte… (…)» et vous connaissez la suite.

Dans cette parabole, le maître prend de la distance et crée les conditions pour que chacun révèle ses talents.

Donner à chacun, et notamment aux plus jeunes, la possibilité de se connaître, de se découvrir, et lui permettre de se révéler. Combien de parents, de jeunes, de professeurs principaux se sont retrouvés démunis devant une absence de vision de ce que pourrait être une orientation réussie par le jeune et pour lui.

Une des clefs d’une orientation réussie est la connaissance de ces talents cachés, enfouis au plus profond de chacun. Ils finissent parfois par se détériorer dans l’amertume parce qu’ils n’ont pu trouver un lieu, un temps pour s’exprimer dans nos institutions, là où la réussite se mesure principalement au travers de résultats à des examens obligatoires. D’ailleurs nos institutions réussissent très bien aux examens au vu de nos résultats aux baccalauréats, brevet des collèges et autres. Nous nous en réjouissons tous et dès qu’un pourcentage est en baisse nous nous alarmons et en recherchons les causes. Nous constatons que dans cette course vers une réussite, notre principale difficulté survient avant et après les examens, dans le processus d’orientation.

Les trames de nos apprentissages nous conduisent vers la validation éditée de compétences pour rassurer les acteurs que nous sommes dans notre système éducatif. Trames certainement nécessaires. Mais ce qui compte le plus et qui ne figure pas dans les bulletins officiels, c’est notre inventivité, notre capacité à créer les conditions de la relation avec le jeune pour lui permettre de s’épanouir dans ces lieux de Vie que sont nos établissements scolaires.

Lieux de vie mais quel type de vie ? Nous sommes tous beaucoup plus que des professionnels qui remplissent une mission. La réussite de nos vies passe par l’épanouissement de nos enfants et le nôtre, y compris sur ces lieux de vie où nous passons une bonne partie de notre temps. Cette réussite dépend de chaque adulte membre de sa communauté éducative. Chacun selon la place qu’il occupe… et selon ses talents.

Faisons évoluer notre regard, changeons de posture et permettons à chacun, adultes et jeunes, de révéler ses talents et de les faire fructifier.

Que le Projet de l’Enseignement Catholique de La Réunion, « Unité dans la diversité de nos charismes », soit un chemin pour chacun, pour vivre notre communauté éducative où la croissance de la personne humaine sera le critère vécu de la réussite.

Osons sortir des sentiers battus, explorer les chemins de traverse pour que chacun ait l’opportunité d’une pleine réussite et qu’il s’accomplisse selon ses talents.

Le statut d’établissement privé catholique nous permet cette liberté ; notre mission dans l’Église l’exige.

Bonne année scolaire à chaque acteur en communauté éducative.

Fred BIENVENU

Directeur Diocésain